•         Une randonnée dans la forêt de la Ste Baume où toutes les conditions climatiques étaient réunies, le froid, le vent,

                   la pluie, la neige, la brume et le soleil en 8H30 de marche et les 2 derniers kilomètres dans la nuit.

                                              Panorama de la Chaîne de la Sainte-Baume.

    Crête de la Lare

                               On aurait pu finir par du canyoning si on avait écouté Rodgers25  !!  

                         Beaucoup de hors-sentiers car certains, indiqués sur la carte Ign, n'existent plus.

           Nous sommes partis du parking du pont de Coulomb à St Zacharie pour monter à la crête de la Lare avec vues au sud                   sur le massif de la Ste-Baume, au nord la Montagne Ste-Victoire et retour par la source des Nayes.

    Crête de la Lare

    C'est l'automne...

                      Crête de la Lare                   Crête de la Lare                       Notre Dame d'Orgnon, au loin à gauche le Garlaban  et le Mont du Marseillais sur la droite.

    Crête de la Lare

    La barre de la Ste Baume avec son point culminant, le signal des Béguines ( 1148m ), dans le Var

    Crête de la Lare

    et le pic de Bertagne ( 1041m ) plus haut sommet des Bouches-du-Rhône, saupoudrés de neige.

    Crête de la Lare

    Le ruisseau de Peyruis

    Crête de la Lare

    avec franchissement d'un gué. 

                         Crête de la Lare         Crête de la Lare         Crête de la Lare                   

    Vue sur la Montagne Sainte-Victoire lors du pique-nique par une température glaciale. 

    Crête de la Lare

    Le sentier serpente sur la crête puis au niveau de la descente coté nord se perd

    Crête de la Lare

    Crête de la Lare

    dans la végétation très touffue avec une pente ( 350m de dénivelé ) très pentue et glissante due à l'humidité ambiante.

                          Crête de la Lare        Crête de la Lare                     

    C'est par là !!                     

                        Crête de la Lare            Crête de la Lare                                    Pendant ce temps le soleil est revenu.           

    Arbousier et ses arbouses. 

    Crête de la Lare

    On arrive enfin à la source des Nayes.

    Crête de la Lare

    La Croix de Notre-Dame d'Orgnon qui symbolise la fin du chemin de croix lors des pèlerinages.

    Crête de la Lare

    Nous longeons ensuite un beau sentier qui surplombe le ruisseau de Peyruis

    Crête de la Lare

    et qui termine ici.

    Crête de la Lare

    Sur la carte Ign le tracé continu, nous nous frayons un chemin à travers la végétation qui est très dense pour arriver au pied d'une falaise. Nous prenons la décision de faire demi-tour ce qui nous rallonge de 5km et retour au parking à la nuit.

    Crête de la Lare

    Distance: 26,700km        DPC: 1235m

     

     

     

     

                        

                                                                                

         

                                              

      


    5 commentaires
  • Il fait un temps magnifique pour ce 3ème jour dans la montagne Ardéchoise.

    Le vent a cessé cette nuit, nous décidons d'aller voir si le débit de la rivière la Thine est suffisant pour se baigner, malgré la sécheresse qui sévit en ce mois d'Octobre.

    Nous partons du parking du village de Thines en empruntant le sentier des poètes. 

    La Thine Moulin Maurin

    Joli chemin ombragé sous les chênes verts et un pont en pierre qui enjambe le Rababelier.

                La Thine Moulin Maurin            La Thine Moulin Maurin              

    Des poèmes sont présents le long du chemin.

                La Thine Moulin Maurin                       La Thine Moulin Maurin        On arrive au village, par une courte montée, sous l'église romane. Les couleurs automnales commencent à s'installer dans le ciel d'un bleu limpide.

    La Thine Moulin Maurin

     

     

     

    Nous traversons le village

    La Thine Moulin Maurin

    et à la sortie de celui-ci on prend à droite le GRP"le Cévenol" direction la Blacherette (jaune rouge) sentier en balcon au dessus de la vallée.

    La Thine Moulin Maurin

    En se retournant...

    La Thine Moulin Maurin

    A la Blacherette nous descendons vers le Calvaire.

           La Thine Moulin Maurin                    La Thine Moulin Maurin                  Nous quittons ensuite le GRP et poursuivons sur le GR4 par chemins et pistes

    La Thine Moulin Maurin

    jusqu'à la Croix de Comte où nous laissons le GR (point 758) pour rejoindre un sentier tracé jaune qui descend vers la rivière, ses petites cascades, piscines naturelles et une eau cristalline qui nous rappellent la Corse.

    La Thine Moulin Maurin

    C'est l'endroit idéal pour la pause repas et le bain pour certains avec une eau très fraîche.

    La Thine Moulin Maurin

    La Thine Moulin Maurin

    La Thine Moulin Maurin

                    La Thine Moulin Maurin                          La Thine Moulin Maurin                                                          

                 La Thine Moulin Maurin                  La Thine Moulin Maurin

     

    Le cœur des hommes ! 7 ?

    La Thine Moulin Maurin

    C'est avec regret que nous repartons de ce lieu magnifique.

    La Thine Moulin Maurin

    La Thine Moulin Maurin

    La Thine Moulin Maurin

    Nous suivons le sentier rive droite vers la D 513 que l'on descend vers la gauche puis on prend la route qui monte raide vers Hugon et les Clèdes. Au col direction Moulin Maurin.

                                      La Thine Moulin Maurin                  La Thine Moulin Maurin                                        Le sentier surplombe la vallée en corniche

    La Thine Moulin Maurin

                            La Thine Moulin Maurin                                  La Thine Moulin Maurin                         

    avec de beaux points de vue sur les hameaux environants. Avant la Lichère on descend sous les châtaigniers

    jusqu'au Moulin Maurin.

    La Thine Moulin Maurin

    Sur les lauzes du moulin des "aludes" en Provence ou fourmis ailées, se préparent à l'essaimage, elles deviennent alors reines et quand elles ont trouvé le lieu idéal, perdent leurs ailes et s'enterrent pour créer une nouvelle fourmilière.

    Extrait du roman de Marcel Pagnol ' le château de ma mère ' :

    Je demandai :

    « Où c'est que tu prends ces fourmis ?

    - Ça, dit-il, c'est des "aludes". Il y en a dans toutes les fourmilières, mais elles ne sortent jamais. Il faut creuser plus d'un mètre avec une pioche : ou alors, il faut attendre la première pluie du mois de septembre. Dès que le soleil revient, elles s'envolent d'un seul coup...

    En mettant un sac mouillé sur le trou, c'est facile... »

    Il avait retendu le piège, et il le replaça au pied de la stèle. Très vivement intéressé, je regardai l'opération, et j'en notai tous les détails.

     

    Pagnol, Le Château de ma mère,

    La Thine Moulin Maurin

    La Thine Moulin Maurin

    On retrouve la D 513 que l'on retraverse pour descendre vers la rivière. 

    La Thine Moulin Maurin

    La Thine Moulin Maurin

    En suivant le balisage jaune nous franchissons à trois reprises le ruisseau de Colombeyre 

                              La Thine Moulin Maurin           La Thine Moulin Maurin                                  puis le sentier bifurque vers la gauche et grimpe vers le village avec quelques bruyères callunes encore en fleurs qui donnent un très bon miel.

                                   La Thine Moulin Maurin                        La Thine Moulin Maurin                                      Nous parvenons en vue du pont de Gournier situé juste en dessous de Thines.    

    La Thine Moulin Maurin

                            La Thine Moulin Maurin                   La Thine Moulin Maurin                                                       La Thine Moulin Maurin                             La Thine Moulin Maurin                                 Et retour au parking par le sentier des poètes.

    La Thine Moulin Maurin

      Distance: 17km                             DPC: 900m              

          

    Pour télécharger la trace: ICI

                

     

                                                       

           

     

     

     

     

     

     

     

                                                                       

     

     

                          

     

     

                                               

                                             

     

     

     


    1 commentaire
  •  

    Pour ce 2ème jour en Ardèche nous décidons d'aller marcher à Pied-de-Borne village situé dans les gorges du Chassezac en Lozère.

    Après plusieurs kilomètres d'une route étroite et très sinueuse nous garons les voitures sur le parking de la Mairie.

    Le vent souffle toujours aussi fort.

    Nous empruntons la petite route goudronnée qui monte direction le Chambon jusqu'au hameau les Salces sur le GRP "Tour du Chassezac".(jaune rouge)

    Pied de Borne

    Pied de Borne

    A la Vernède (550m) nous continuons tout droit, direction les Balmelles, sur un beau sentier muletier qui monte progressivement sous les frondaisons avec de beaux points de vue sur les Salces et la vallée de la Borne au loin.

    Pied de Borne

    On peut admirer le travail des hommes qui ont construit ce chemin caladé à flanc de coteaux.

    Pied de Borne

    Pied de Borne

     

    Nous arrivons au Plo de Combat (771m) avec vue à 360° sur les plateaux et vallées environnantes.

    Pied de Borne

    Une large piste, avec de chaque coté genêts et bruyères, va nous mener à la Cham des Balmelles (791m)

    Pied de Borne

    avec panneaux indicateurs où nous tournons à gauche pour descendre dans la vallée et suivre le tracé jaune direction les Aydons

    Pied de Borne

    Pied de Borne

    Pied de Borne

    Pat patrouille

    Pied de Borne

    Les Balmelles

    Pied de Borne

    Pied de Borne

     

     

     

    Pied de Borne

    Pied de Borne

    Pied de Borne

    Pied de Borne

     Pied de Borne

     

     Après avoir flâné dans le hameau nous continuons par le tracé jaune jusqu'au ruisseau

    du Destel où nous décidons de pique-niquer.

    A notre grande surprise au-dessus de nous un rucher tronc ou "apio" à l'abandon.

    Pied de Borne

    La ruche-tronc ou "brusc" est creusée dans un tronc d'arbre ici le châtaignier bois imputrescible à forte teneur en tanins avec comme couvercle une "lauze", (schiste).

    Pied de Borne

    Ces ruches étaient colonisées par l'abeille noire, aujourd'hui présence de frelons asiatiques. 

     

                           Pied de Borne              Pied de Borne             Pied de Borne                      

    Pied de Borne

    Pied de Borne

    Après s'être restaurés nous repartons sur le sentier qui passe au-dessus du ruisseau.

     Dans la châtaigneraie nous sommes confrontés à un problème de tracé entre IGN et OpenStreetMap.

    Nous décidons de suivre le tracé OpenStreetMap (jaune) qui descend vers le ruisseau de la Vignasse.

    Pied de Borne

    Un passage délicat mais sécurisé.

    Pied de Borne

    Au plus près du ruisseau où l'eau est rare en raison de la sécheresse.

    Pied de Borne

    On longe le Valat de Chalondres.

    Pied de Borne

    Le sentier remonte dans une chênaie, franchit des ruisseaux à sec

    Pied de Borne

    et nous arrivons aux Aydons. 

    Pied de Borne

    Nous bifurquons à gauche et grimpons vers les Blachères (540m) où une large piste nous ramène à la Vernède

    Pied de Borne

    et descente vers Pied-de-Borne par la petite route prise le matin.

    L'Altier affluent du Chassezac.

    Pied de Borne

    La chapelle Ste Madeleine.

    Pied de Borne

    Distance: 18km                        DPC: 900m

     

     

    Pour télécharger la trace:  ICI

     

     

     

     

     

     

                                                                    

                                                                                                                                                                                                                                           

                                 

     

                                         

                                                                 

     

     

      

     


    1 commentaire
  • Nous sommes quelques jours en Ardèche plus précisément dans les Monts d'Ardèche, hébergés chez notre ami Marcou au village de Sablières .

    Aujourd'hui nous allons faire une randonnée en boucle au départ du village de Thines jusqu'à celui de Montselgues par le chemin messadier (emprunté pour aller à la messe du hameau de Tastevin à Thines) appelé aujourd'hui le GRP "Le Cévenol" et retour par l'ancienne voie romaine ou GR4.

    Le parking se trouve à 600m du très joli village de Thines, posé sur son éperon rocheux, constitué de maisons en pierres avec leurs toits de lauzes et son église du XIIème siècle Notre Dame de Thines.

     De nombreux circuits de randonnées partent du village avec panneau indicatif.

    Le soleil est au rendez-vous mais un fort vent du Nord est présent.

    Thines Monselgues

    Au départ nous prenons la D513 direction Les Vans sur une centaine de mètres 

    Thines Monselgues

    puis nous bifurquons à droite sur le GRP  tracé jaune et rouge.

    Thines Monselgues

    Nous faisons un petit aller retour au pont de Roussel.

    Thines Monselgues

    Le chemin muletier avec de nombreux passages caladés  est très agréable, il côtoie la rivière de Thine, s'en éloigne pour franchir les ruisseaux qui l'alimentent: le Coulet et l'Invernet.

    Thines Monselgues

    Nous arrivons en vue des hameaux de Garidel, Tastevin et la Boissière.

    Thines Monselgues

    La croix de Garidel. Les croix, qui étaient au nombre de sept, avaient plusieurs significations: processions, pause lors des funérailles, balisage,carrefour,chef lieu etc...  

    Thines Monselgues

    la pierre plantée

    Thines Monselgues

    les ruines 

    Thines Monselgues

    Thines Monselgues

    et maisons en granit.

    Thines Monselgues

    Thines Monselgues

    Une calade et son muret de pierres sèches.

    Thines Monselgues

    Thines Monselgues

     

    Vue sur la vallée de la Thines et la corniche du Vivarais sur la gauche

    Thines Monselgues

    avant d'arriver à Montselgues et son église St Martin XIIème siecle.

     

    Thines Monselgues

    Thines Monselgues

     A la sortie du village, direction Nord, nous prenons le GRP "Tour de la Montagne Ardéchoise" avec l'indication 

    Thines Montselgues

    Au début du chemin, une croix, 

    Thines Montselgues

    et on accède au plateau qui abrite d'importantes surfaces de landes de genêts purgatifs et de bruyères callunes.

    Thines Montselgues

    Thines Montselgues

    Passage atypique.

    Thines Montselgues

    Sorbier des oiseleurs.

    Thines Montselgues

    La pause repas au Fonts de l'Esclot à l'abri des roches de granit. 

    Thines Montselgues

    Nous arrivons ensuite au hameau de Bourbal où nous franchissons le ruisseau du Petit Paris qui alimente la rivière Thine.

    Thines Montselgues

    Nous rejoignons l'ancienne voie romaine direction Sud en suivant la Corniche du Vivarais Cévenol sur le GR4

    Thines Montselgues

    avec croix

    Thines Montselgues

    menhirs

    Thines Montselgues

    Thines Montselgues

    ruine

    Thines Montselgues

    puis c'est la descente vers l'Echelette avec vue sur la vallée et le village de Thines.

    Thines Montselgues

     

    Nous traversons la D4 et par une forêt de yeuses ou chênes verts nous arrivons au village par le Nord.

    Thines Montselgues

    Le monument de la résistance.

    Thines Montselgues

    Thines Montselgues

    Thines Montselgues

    Vintage.

    Thines Montselgues

    L'église

    Thines Montselgues

     

     

     

     

    Thines Montselgues

     

     

     

    Thines Montselgues                                     Thines Montselgues

    Thines Montselgues

    Thines Montselgues

    Puis retour au parking par le sentier des poètes après avoir manger une excellente glace "Terre adélice" à la Maison du Gerboul: www.maisondugerboul-thines.fr

    Thines Montselgues

    Une très jolie randonnée dans le Parc National des Monts d'Ardèche d'une distance de 18km et DPC: 700m.

    Pour télécharger la trace GPS: ici

                                                                                                    

     

                    

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    1 commentaire
  • Une randonnée dans le massif du Garlaban, au pays de Pagnol, où nous allons monter à la Croix par la face sud-est accessible par une "cheminée", un pas d'escalade d'une centaine de mètres.

    Après avoir garé les véhicules près du cimetière des Camoins, chemin du Maupas dans le 11ème arrondissement de Marseille,on emprunte la petite route goudronnée qui monte au milieu des propriétés privées puis on rejoint le sentier (trace bleue).

    La croix du Garlaban par la cheminée

    On continu tout droit en sous bois

    La croix du Garlaban par la cheminée

    jusqu'à une piste DFCI où nous tournons à droite et juste après le virage à gauche avec l'indication sur un rocher

    La croix du Garlaban par la cheminée

    on prend le sentier qui monte à gauche dans le vallon de Marcellin et son puits.

    La croix du Garlaban par la cheminée

    Nous arrivons aux vestiges de la ferme d'Angèle construite pour le film de Marcel Pagnol: Angèle (1934).

    La croix du Garlaban par la "cheminée"

     

    Nous continuons jusqu'au col d'Aubignane où nous prenons la direction de la Grotte de Manon et le Garlaban (trace jaune)

    La croix du Garlaban par la cheminée

     le sentier s'élève progressivement au-dessus du vallon de Passe-Temps,

    La croix du Garlaban par la cheminée

    passe au pied de la Baume du Plantier ou de Manon 

    La croix du Garlaban par la cheminée

    puis continue par le vallon des Piches où il bifurque à droite par une montée raide au pas Garrigue.

    La croix du Garlaban par la cheminée

    La croix du Garlaban par la cheminée

    On arrive sur le plateau avec vue sur le rocher du Garlaban,

    La croix du Garlaban par la cheminée

    direction le col du Garlaban et l'oratoire construit en 2010 par l’aumônerie d'Aubagne.

    La croix du Garlaban par la cheminée

     

    Nous contournons le dôme par la gauche sur une sente non balisée

    La croix du Garlaban par la cheminée

    pour arriver juste en dessous de la grotte du Papé

    La croix du Garlaban par la cheminée

    La croix du Garlaban par la cheminée

    et à coté la grotte dite des "Amoureux".

    La croix du Garlaban par la cheminée

    Nous longeons la falaise vers le sud par une draille pour arriver au pied de la "cheminée" repérée par une trace rouge

    La croix du Garlaban par la cheminée

    La grimpette peut commencer environ 100m de dénivelé quasi-vertical.

    On range les battons.

    La croix du Garlaban par la cheminée

    Et c'est parti !

    La croix du Garlaban par la cheminée

    La croix du Garlaban par la cheminée

    Après le pierrier on part sur la gauche pour contourner les buissons.

    La croix du Garlaban par la cheminée

    Les prises sont bonnes et nombreuses, la montée s’effectue sans difficulté.

    La croix du Garlaban par la cheminée

    La croix du Garlaban par la face sud

    La croix du Garlaban par la face sud

    La croix du Garlaban par la face sud

    La croix du Garlaban par la face sud

    Au sommet ( 714m ) vue à 360° sur la vallée de l'Huveaune , les massifs de la Ste Baume, Ste Victoire, l'Etoile, Marseille et la mer.

    La croix du Garlaban par la face sud

    La croix du Garlaban par la face sud

    Une belle brochette.

    La croix du Garlaban par la face sud

    Le vent d'Est s'étant levé, nous redescendons au col et poursuivons par la piste du Plan de l'Aigle puis le sentier tracé jaune. Nous faisons la pause repas dans une jolie clairière à l'ombre d'un pin

    La croix du Garlaban par la face sud

    a proximité du puits du Mûrier.

    La croix du Garlaban par la face sud

    Nous repartons en direction du Jardinier, endroit cultivé à une époque, où nous bifurquons à gauche direction Sud dans le vallon de Précatori et ses blocs.

    La croix du Garlaban par la face sud

    Arrivés dans le vallon de Passe-Temps nous faisons un aller-retour à la baume du même nom, quasi-identique à la baume de Manon, mais un peu plus difficile d’accès.

    La croix du Garlaban par la face sud

    La croix du Garlaban par la face sud

    Puis longue descente par le sentier du vallon de Passe-Temps à travers la garrigue.

    La croix du Garlaban par la face sud

    En bas du vallon au niveau des Barres Rocheuses du St Esprit nous prenons le sentier à main gauche, non balisé, qui monte raide sur une courte distance  ( point 210 sur la carte IGN ).

    La croix du Garlaban par la face sud

    A la sortie nous remontons la piste vers le col d'Aubignane et avant d'arriver à ce-dernier on prend une draille qui monte à droite vers les Barres Rocheuses du St Esprit. 

    La croix du Garlaban par la face sud

    Deux petits pas d'escalade sont à franchir

    La croix du Garlaban par la face sud

    La croix du Garlaban par la face sud

    avant d'arriver aux vestiges du village d'Aubignane, construit pour le film Regain de Marcel Pagnol adapté du roman de Jean Giono, dont il ne reste plus qu'une arche et la maison de Panturle en contrebas.

    La croix du Garlaban par la face sud

     

    La trace bleue, direction Sud, nous ramène aux voitures

    La croix du Garlaban par la face sud

    mais avant, un petit crochet vers la Croix du sommet des Barres Rocheuses du St Esprit.

    La croix du Garlaban par la face sud

    Distance: 16km       DPC: 900m

    La trace GPS c'est: ICI                                      

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      

      

     

     

     


    5 commentaires
  • Une rando en boucle sur la très pittoresque Cote Bleue à l'Ouest de Marseille au départ de Niolon jusqu’à La Redonne par le bord de mer et retour par l'intérieur.

    On se gare sur le parking situé après la gare.En haute saison se garer sur le parking visiteurs à l'entrée du village.

    Nous prenons le sentier des douaniers au bout du parking direction Ouest qui longe la voie ferrée L'Estaque Miramas.

    Niolon La Redonne

      A la première intersection nous continuons à gauche le tracé bleu au-dessus de la calanque du Jonquier et son viaduc.

    Niolon La Redonne

    Puis c'est une succession de montées et de descentes dans les roches, parfois escarpées avec quelques éboulements

    Niolon La Redonne

    Niolon La Redonne

    avec vue sur Marseille dans la pollution.

    Niolon La Redonne

    Le sentier se sépare sur une courte distance, nous prenons celui de gauche

    Niolon La Redonne

    plus ludique.

    Niolon La Redonne

    Niolon La Redonne

    Le Moulon* rocher rond qui forme une presqu'île ( *expression marseillaise pour dire beaucoup, nombreux )

    Niolon La Redonne

    et le tunnel que nous contournons par la gauche car la sortie est effondrée

    Niolon La Redonne

     on passe à travers la faille

    Niolon La Redonne

    pour rejoindre le chemin sous la falaise du Trou.

    Niolon La Redonne

    Un passage délicat mais sécurisé

    Niolon La Redonne

    et on arrive à la calanque de l'Erevine et son île.

    Niolon La Redonne

    Niolon La Redonne

    Niolon La Redonne

    Minéral et végétal....

    Niolon La Redonne

    Le sentier passe sous le viaduc et par des escaliers monte au-dessus de la voie ferrée puis longe celle-ci jusqu'à un pont

    Niolon La Redonne

    pour revenir coté mer avec une roche percée

    Niolon La Redonne

    une grotte

    Niolon La Redonne

    un bonsaï ?

    Niolon La Redonne

     

    une crique accessible par bateau

    Niolon La Redonne

    et nous arrivons en vue de la calanque de Méjean 

    Niolon La Redonne

    Niolon La Redonne

    avec sa grotte marine

    Niolon La Redonne

    ses jolies criques qui incitent à la baignade

    Niolon La Redonne

    Niolon La Redonne

    et son port scindé en deux le Petit et le Grand Méjean.

    Niolon La Redonne

    Le tracé bleu termine ici. Un tracé GR rouge blanc et un jaune nous indiquent la route à suivre par la montée du Chemin du Tire-Cul jusqu'à l'Allée de la Falaise où nous tournons à gauche et descendons la rue jusqu'aux escaliers très pentus qui permettent de rejoindre le sentier du littoral

    Niolon La RedonneNiolon La Redonne 

    et la calanque des Figuières

    Niolon La Redonne

    Nous continuons par le bord de mer en passant par le petit port et la plage de galets où des escaliers ont été aménagés

    pour passer le cap et atteindre la calanque des Anthénors hors sentier. 

    Niolon La Redonne

    Si la mer est agitée le passage est inaccessible car les vagues recouvrent les rochers.

    Niolon La Redonne

    Nous faisons la pause pique-nique et baignade à la petite crique sur la droite de la photo.

    Niolon La Redonne

    Après la pèche les cormorans se font sécher 

    Niolon La Redonne

     

    d'autres bronzent !

    Niolon La Redonne

     

    Niolon La Redonne

    Nous repartons sur le sentier du littoral par des escaliers aménagés en longeant des propriétés privées avec vue sur la Madrague de Gignac

    Niolon La Redonne

    puis par la corniche des Anthénors nous descendons sur le port de La Redonne.

    Niolon La Redonne

    Fin du parcours aller, nous prenons la direction des Figuieres et Méjean par la petite route goudronnée le Chemin de Méjean qui part derrière l'auberge restaurant jusqu'au pont du chemin de fer où nous tournons à gauche.

    Niolon La Redonne

    Juste après le pont nous prenons le sentier non balisé qui part sur la droite et par une montée raide nous atteignons le plateau. A la croisé d'un chemin direction Est avec vue sur la calanque de Méjean.

    Niolon La Redonne

    Nous rejoignons une large piste qui descend vers Grand Méjean puis dans une grande épingle (point 56 sur la carte)

    nous continuons tout droit une sente ombragée jusqu'au point 139 où nous bifurquons à gauche repéré par une trace bleue sur un pin jusqu'au point 162. Là ça se complique car la draille qui descendait dans le vallon du Pérussier est envahie par la végétation, nous n'avons d'autre choix que de faire du hors sentier à travers chênes kermès (ça pique), romarins et caillasses.

    Niolon La Redonne

    Arrivés dans le vallon direction celui de l'Erevine que l'on remonte par une piste jusqu'au premier sentier rencontré qui part à droite repéré par un cairn. 150m de dénivelé direct avec un pourcentage élevé.

    Niolon La Redonne

    Sur la colline le sentier contourne le vallon du Jonquier et serpente à travers la garrigue avec vue sur

    le Fort Niolon Haut (1880), la rade de Marseille et ses îles.

    Niolon La Redonne

    Niolon La Redonne

    L'entrée du fort. 

    Niolon La Redonne

    Nous le contournons par une large piste

    Niolon La Redonne

    et récupérons le tracé jaune

    Niolon La Redonne

    qui passe en contrebas  par une belle descente sous les falaises.

    Niolon La Redonne

    Nous traversons un joli pont en pierre avant le retour au parking.

    Niolon La Redonne

     

    Une rando de 16km et un dénivelé positif de 650m.

    Pour télécharger la trace GPS :  ICI

     

     

     

     

      

     

     

     

                                                      

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    1 commentaire
  • Une rando dans les calanques que nous effectuerons dans le sens anti-horaire pour découvrir la grotte du renard, la grotte bleue accessible  par la mer et montée Crêt St Michel.

    Nous partons du grand parking de l'Ecole Supérieure de Commerce à Luminy Marseille 9°.

    A l'extrémité du parking on prend la piste avec balisage bleu, à la patte d'oie on continu sur la gauche

    Grotte bleue

     jusqu'à un pierrier qui monte raide 

    Grotte bleue

        

    Grotte bleue

    à la sortie de celui-ci on tourne à droite sur le chemin (bleu) du Mont de Luminy avec vue des deux cotés dont l'île de Riou

    Grotte bleue

    et les îles du Frioul à une intersection

    Grotte bleue

     où nous bifurquons à gauche vers le col de Morgiou.

    Grotte bleue

     Au col des Escourtines on traverse la petite route qui descend à la calanque.

    Grotte bleue

    Nous continuons tout droit ( trace bleue) vers la crête

    Grotte bleue

    avec vue sur les îles Jarre et Jarron

    Grotte bleue

    et la très belle calanque de Sormiou avec l'île Riou et l'île Plane.

    Grotte bleue

    Grotte bleue

    De l'autre coté le début de la calanque de Morgiou, l'entée de la calanque de Sugiton, le Torpilleur avec au-dessus la Candelle et le Candellon, sur la droite l'avant dernière avancée la Pointe de Castel Vieil et la dernière dans la brume le Bec de l'Aigle.

    Grotte bleue

    Avant de descendre au col du Renard le cap Morgiou.

    Grotte bleue

    Dans la pente très pentue il faut être vigilant car le sentier est très glissant à cause des  gravillons et des pierres plates polies par les passages successifs.

    Grotte bleue

    Grotte bleue

     Pour aller à la grotte du Renard il faut continuer sur une cinquantaine de mètres vers le cap puis descendre vers la droite par une sente que l'on devine dans les pierres avec le rocher qui est prêt à tomber comme indication de la direction à suivre.

    Grotte bleue

    Il nous faut utiliser les mains sur une courte distance et en se retournant on aperçoit la grotte.On y accède par une sente à travers la végétation.Celle-ci fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis le 2 septembre 1992

     

     

     

     
     

    Grotte bleue

    Sans commentaires pas de jaloux

    Grotte bleue

    Grotte bleue                                 Grotte bleue                        

    On remonte vers le col du Renard direction Morgiou par le tracé noir où il faut utiliser les mains au Pas du Renard juste avant d'arriver à la calanque.

    Grotte bleue

    Grotte bleue

    Nous allons de l'autre coté de la calanque et par les escaliers Louis XIII ( pour en savoir plus clic: ici ) nous prenons la direction de la calanque de Sugiton trace rouge.

    Grotte bleue

    En se retournant

    Grotte bleue

    Pour accéder à la grotte bleue nous prenons le premier pierrier qui descend vers la mer avec comme point de repère un pin penché.

    Grotte bleue

    Grotte bleue

    Arrivé au bord de la mer on prend sur la gauche. Le meilleur moment de la journée pour la découvrir est le matin afin d'avoir un maximum de luminosité.

    L'entrée de la grotte

    Grotte bleue

    Malgré la mer agitée car vent du Sud on se met à l'eau.

    Vidéos tournées par mon ami Jos

    Pour visionner les vidéos clic : Entrée grotte

    Intérieur        Intérieur 2     Sortie

    Après cet intermède il nous faut repartir vers la calanque de Sugiton en remontant le pierrier,

    Grotte bleue

     un petit passage à escalader très facile,

    Grotte bleue

    puis la splendide calanque de Sugiton s'offre à nous avec le Torpilleur, rocher tout en longueur que l'on peut contourner à la nage ou y grimper pour plonger.

    Grotte bleue

    Descendre l'échelle pour accéder aux petites criques qui façonnent cette calanque.

    Grotte bleue

    Nous montons par le tracé rouge jusqu'au col de Sugiton où nous prendrons à gauche, vers le belvédère,

    Grotte bleue

    une large piste jusqu'à une patte d'oie où nous continuerons à droite pour surplomber Morgiou.

    Grotte bleue

    De là nous tournons à droite en suivant le bord de la falaise avec comme repères des points rouges car le sentier est hors balisage.

    Grotte bleue

    Arrivé au petit sommet 271m nous redescendons dans les caillasses vers la crête des Escampons avec vue sur l'imposant Mont Puget qui culmine à 563m.

    Grotte bleue

      Nous suivons la crête et la trace jaune jusqu'à un virage en épingle où nous prenons un sentier direction Nord non balisé  (point 285 sur la carte).

    Grotte bleue

     A l'intersection avec une piste nous tournons à gauche 

    Grotte bleue

    et au premier virage nous prenons le sentier qui part sur la droite pour rejoindre le parking.

    Distance 13km                                  DPC: 680m

     

     

    Pour télécharger la trace GPS ou la visionner en 3D sur Google Earth clic :ici

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    5 commentaires