• Tête de la Melette

    Tête de la Melette

    Où l'on va pique-niquer à la Tête de la Melette.

     

                                          De retour dans nos calanques du coté de Marseilleveyre

                                      pour redécouvrir des sites incontournables et très connus du massif.

                                      Les véhicules garés près du centre équestre on se dirige vers

                       la Campagne Pastré pour remonter le parc en suivant le qui passe devant le Château Pastré.

    Château Pastré

    L'itinéraire pénètre dans le Vallon des Trois Gancets où une succession de ressauts rocheux

    Vallon des Trois Gancets

    Vallon des Trois Gancets  Vallon des Trois Gancets

    Vallon des Trois Gancets

    permet de s'élever rapidement jusqu'à la grotte trouée.

    Vallon des Trois Gancets  Grotte du Vallon des Trois Gancets

    Grotte du Vallon des Trois Gancets

    Cette dernière franchie, la pente s'adoucit et on aperçoit le Sommet de Marseilleveyre et le Mont Rose.

    Sommet de Marseilleveyre

    Derrière le mur de limitation de propriété de la Campagne malmené par les ans, au pied de la falaise, une source sans nom, aménagée par Xavier Dechaux comme tant d'autres ?

    Sommet de Marseilleveyre  Source sans nom

    Puis le dénommé aussi la Piste des Goëlands rejoint le Sentier du Club Alpin n° 1.

    On suit celui-ci vers l'Est. Un semblant de cairn indique la direction à suivre à main droite

    Sentier du Club Alpin

    pour aller voir le Puits du Lierre. 

     Situé à la base d'une falaise troglodytique ombragée envahie par le lierre, le Puits du Lierre est un puits toujours en eau datant très probablement du 17ème siècle, creusé dans le sol, bâti en pierres et de 4 à 5 mètres de profondeur mais sans margelle.

    A gauche du puits des colonnes soutiennent un immense rocher. 

    Puits du Lierre  Les Orgues

    On revient sur le 1

    Sentier du Club Alpin

    qui surplombe la Fontaine de Voire.

    Fontaine de Voire

    Au creux du Vallon de l'Homme Mort on suit le en un aller retour

    vers la Fontaine de Voire nichée sous un gros surplomb rocheux, constituée d'un bassin et d'un puits voûté horizontal d'où s'écoule un filet d'eau non potable. 

    Cette fontaine porte le nom de son propriétaire à la fin du 18ème siècle, le Docteur Voire, qui possédait également une ferme un peu plus bas dans le Vallon. 

    Selon le mythe fondateur de Marseille, de jeunes colons Phocéens venus d'Ionie [région du littoral méditerranéen d'Izmir ou de Smyrne de la Turquie actuelle], dont la flotte était commandée par Simos et Protis, accostèrent dans la calanque marécageuse de l'actuel Vieux Port vers 600 avant JC. Ils vinrent trouver le Roi des Segobriges, qui régnait sur ces "territoires" sur lesquels ils projetaient de fonder une ville, d'établir un nouveau comptoir en un lieu qu'ils avaient repéré depuis des années en navigant par cabotage. Le jour de leur visite, selon le mythe, le roi préparait les noces de sa fille Gyptis, qui devait désigner son mari parmi les prétendants en lui offrant de l'eau lors du banquet de noce, comme le voulait la coutume. Simos et Protis furent conviés au festin, probablement organisé à la Fontaine de Voire, et Gyptis choisit de donner de l'eau au Phocéen Protis.

    Le roi consentit à cette union et offrit à son nouveau gendre l'emplacement qu'il convoitait de longue date pour fonder sa ville.

    Quoi qu'il en soit du mythe, de nombreux vestiges archéologiques ont été mis à jour dans les environs de la Fontaine de Voire, attestant de la présence des Ligures bien avant l'arrivée des Phocéens en 600 avant JC.

    Fontaine de Voire

    On reprend notre balade en suivant le qui monte sous la Grotte Dechaux à deux issues qui ressemble à une tête de mort.

    Xavier Dechaux, instituteur, était un fanatique passionné par le Massif des Calanques et a gravé son nom dans la roche dans bien des endroits remarquables. Il se suicida en 1868, à l'âge de 48 ans, dans la grotte en hauteur et aux entrées jumelles qui porte son nom, laissant pendre une échelle qui permit à un chasseur de retrouver son corps. On peut notamment retrouver son nom daté gravé dans la roche sur la grande dalle de la vigie du Sommet de Marseilleveyre, à la Fontaine de Voire, à la Fontaine de Brès qu'il aménagea, dans la grotte où il devait se tuer et bien plus loin encore en Provence.

    Grotte Dechaux

     Arrivés sur la croupe, vue des deux cotés du massif, en face le Mont Puget et de l'autre coté l'Archipel du Frioul.

    Mont Puget  Archipel du Frioul

    Le sentier continue en balcon vers la Cheminée Lacroix

    Cheminée Lacroix

    et le Col des Trois Pics qui désigne trois pointes rocheuses dominant le passage.

    Rade de Marseille

    Au col on prend le à main droite puis on remonte le jusqu'à l'intersection avec le sentier bleu des crètes

    où la perspective s'ouvre sur la Tête de la Melette et son Aiguille.

    Tête de la Melette

    On file en face récupérer le 3 puis on suit le sentier aérien non balisé

    Cirque des Walkyries

    au-dessus du Cirque des Walkyries

    Cirque des Walkyries et de Coulon

    vers l'Aiguille de la Melette.

    Aiguille de la Melette

    Le sentier contourne la Tête de la Melette avec des points de vue sur le Grand Congloué et l'Ile de Riou.

     le Grand Congloué est devenu en 1952 le premier site de fouille archéologique sous-marine scientifique. C'est au commandement du célèbre navire océanographique "la Calypso" que Jacques-Yves Cousteau suivit et dirigea l'exploration d'un chargement d'amphores de deux épaves qui se trouvaient au pied des tombants de l'île, par 40 mètres de fond.

     Le Grand Congloué  Ile de Riou

    Il faut remonter hors sentier pour atteindre le point culminant

    Tête de la Melette

    où le pique-nique est prévu.

    Lieu propice à la contemplation, beaucoup moins fréquenté que le remarquable Belvédère Titou Ninou.

    Tête de la Melette  Tête de la Melette

    Un instant de plénitude devant les Calanques en enfilade.

    Tête de la Melette

    Un coup de zoom sur la Grande Candelle et la Concave avec son fantastique dévers.

    La Candelle

    On reprend notre balade en suivant la sente de la crête au-dessus du Cirque de la Bougie

    Ile de Riou  Jarre et Jarron

    et des dalles avenantes pour une future pause repas.

    La Bougie  

    Passage obligé à Titou Ninou et ses vues mirifiques. On en fait le tour pour rejoindre

    Belvédère Titou Ninou  Marseilleveyre

    le du Malvallon Sud et ses gorges pittoresques entre de hautes murailles parsemées de pics et de têtes rocheuses.

    Malvallon Sud

    A la jonction des sentiers des "Malvallons" on remonte le dans le Malvallon Médian.

    Malvallon Médian

    La pente s'élève rapidement, une baume sans nom sur la gauche permet de faire une pause

    Malvallon Médian

    puis nous arrivons aux Trois Arches, curiosité géologique.

    Les Trois Arches  Les Trois Arches

    Photos souvenirs

    Les Trois Arches

    Les Trois Arches

    et la grimpe commence, entre éboulis et escaliers rocheux.

    Les Trois Arches

    Les Trois Arches  Les Trois Arches

    Les Trois Arches  Les Trois Arches

    Juste avant le sommet 

      

    il faut franchir une vire étroite,

     

     encore une petite montée et on débouche au Sommet Ouest de l'Homme Mort.

    Sommet Ouest de l'Homme Mort

    On file sur la ligne de crête par le 1 vers l'Ouest avec un panorama sur la baie de Marseille

    et au Sud on aperçoit les îles de Jarre et de Jarron.

    De là un ressaut à descendre sur la crête de la Selle puis

    Rade de Marseille  

     on s'engage dans le Bois de la Selle. Avant le col éponyme on bifurque à droite sur le et jusqu'au croisement des sentiers où l'on continue par le très beau single et son rocher caractéristique.

    Bois de la Selle  Bois de la Selle

    Un petit détour à la Grotte Rolland, de plus en plus dégradée, descente par une cheminée et remontée par une autre.

    Grotte Rolland  Grotte Rolland  Grotte Rolland

    On continue sur le jusqu'au Vallon des Aiguilles que l'on descend par le et retour au parking par Pastré.

    Merci aux participants pour cette randonnée d'une distance de 13km et un dénivelé cumulé de 767m.

    Tête de la Melette

    Tête de la Melette

    Tête de la Melette

     

     

     

                                                  

     

    « Baume de Lume Anse du Cannier »

  • Commentaires

    1
    Pat patrouille
    Dimanche 28 Février à 17:55
    Égal à toi même Pierrot!!!!!!!! Magnifique reportage
    2
    Josdu13
    Dimanche 28 Février à 18:51

    Beau reportage et super randonnée ,chaud ‘’’merci à Pierrot et aux autres participants.bises à tous Jos 

    3
    Jérémy
    Lundi 1er Mars à 09:40

    Super. Très beau reportage !

    4
    Lundi 1er Mars à 10:44
    Et bé! J’en ai plus appris avec ce reportage qu’en ayant habité 30 ans au Roy d’Espagne. Beau, détaillé et instructif.
    5
    Toune
    Lundi 1er Mars à 19:41
    Top comme toujours !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :