• Le serpent de Pétugue

    Le Serpent de Pétugue

    A la recherche du serpent de Pétugue à travers les magnifiques paysages du Garlaban.

                      Un petit tour dans notre "jardin" au départ du village d'Allauch pour se rendre sur certains lieux                                               mythiques des "Souvenirs d'enfance " de Marcel Pagnol.

    On prend le sentier qui longe le Chemin de Garlaban, puis la première route qui monte à main gauche vers Chante Colline.

                          Arrivés à proximité de la propriété nous prenons le chemin qui la contourne par le col de la Mine.

    L'équipe du jour

     L'itinéraire se poursuit en balcon au-dessus du centre équestre de Tête Blanche jusqu'au Col de la Double Aiguille.

    De là, direction le Vallon de l'Amandier que nous remontons.

    Le cheminement, plus ludique que le sentier qui passe au-dessus du vallon, permet de voir la Baume de l'Amandier,

     Vallon de l'Amandier  Vallon de l'Amandier

     gravir des ressauts rocheux

    Vallon de l'Amandier  Vallon de l'Amandier

     et déboucher au col éponyme. De là on emprunte le sentier balisé jaune

    Vallon de l'Amandier  Col de l'Amandier

    direction la Parloire où le moment tant attendu de la journée est arrivé, la pause de midi. 

    La Parloire

    Bien repus on s'attaque, au niveau de la Barre Coupée, aux deux petites falaises déjà escaladée ICI

      La Barre Coupée  La Barre Coupée

    Un passage beaucoup plus facile se trouve derrière l'éperon rocheux sur la droite dans les broussailles.

    La Barre Coupée  La Barre Coupée

    Une faiblesse dans le rocher permet de passer la deuxième barre facilement.

    La Barre Coupée  La Barre Coupée

    On rejoint le Chemin d'Allauch à Garlaban puis hors sentier nous filons vers le col de Baume Sourne.

    Joli point de vue sur le Vallon de Précatori et Le Ruissatel dans la brume.

    Vallon de Précatori

    Du col, le tracé jaune amène au Pic du Taoumé   

    Pic du Taoumé

    Pic du Taoumé

    qui domine, entre autres, le Vallon des Escaouprés  

    Vallon des Escaouprés

    et Garlaban vu du dessus de la Grotte de Grosibou. Dans la descente on passe devant cette dernière 

     Grotte du Grosibou  Grotte du Grosibou

    puis direction le Pas du Loup où nous retournons voir les anciennes gravures.

       

    On poursuit notre parcours sous le Taoumé avant de bifurquer à main droite

    pour descendre vers La Garenne et le Jas de la Badoque. 

    Le Taoumé

    Et voilà le fameux serpent de Pétugue qui fait partie de certaines anecdotes savoureuses du roman le Temps des secrets. 

    Le serpent de Pétugue

     On évite de marcher sur la gravure !!!

    Le serpent de Pétugue

    On rejoint ensuite le Vallon de Passe-Temps où un iris nain annonce le début discret du Printemps.

    A la jonction avec le Chemin du Gaz, petite montée sur notre droite puis encore à droite pour emprunter le sentier en balcon qui passe au-dessus des barres rocheuses

    Iris nain

     en contournant Les Plaines, offrant de beaux points de vue sur la rade de Marseille.

    Marseille  Marseille

    Le sentier se poursuit sur une piste de terre. Sur la gauche, après 3/400 mètres, une sente plonge dans le Vallon des Rapons.

    Nous cheminons alors sur une ancienne trace que la végétation a effacé du sol où quelques vestiges subsistent.  

      

    Le Col du sauvage atteint on file vers l'Ouest sur le tracé jaune

        Grande Tête Rouge

    qui passe devant la Source du Pichoun Ome, puis sous les Baumes des Pestiférés

    et retour au village par le Peynaou, le Col du Puy Rouge et le Chemin de Garlaban emprunté ce matin.

    Source de Pichoun Ome  Baumes des Pestiférés

    Recueillement et émotion pour cette randonnée dédiée à notre ami Ricou, organisée par Rodgers25

    d'une distance de 17km400 pour un dénivelé cumulé de 771m.

    Exceptionnellement pas de fichier GPX.

     

     

     

     

     

      

     

    « Les Grés de Ste Anne Montagne de Vautubière »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Jérémy
    Lundi 14 Mars à 10:09

    Très beau reportage ! Bravo !

    2
    josdu13
    Lundi 14 Mars à 13:43
    superbe randonnée pleine de souvenirs et d émotions, et une belle trouvaille que ce serpent, merci a Rodgers ,et merci à Pierrot pour ce sublime reportage digne d un reporter pro.bises a tous jos
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :